Please note that the English version represents only the outline of the original site in its French version. We thus wanted to offer a minimum of adequate information to English-speaking visitors. Our services are available in French and English, as needed. Thank you for your understanding.
Become a member

Témoignage - Damien

En 1995, je débutais la recherche de mes antécédents familiaux avec très peu de renseignements. À ce moment, je n’étais pas certain de réussir, mais il me fallait faire l’essai.

Au cours des années qui ont suivi le début de mes démarches, je recevais une enveloppe contenant des documents, dont celui de la crèche où j’avais été placé, avec des informations sur mes parents biologiques, mais, naturellement, sans leurs noms. De plus j’apprenais qu’ils étaient tous les deux décédés. Une bien triste nouvelle, mais j’avais tout de même un peu d’informations.

Quelques années plus tard, suite à l’adoption du projet de loi 113, j’ai repris mes démarches pour avoir accès à l’identité de mes parents. Peu de temps après, j’ai reçu une lettre du centre Info-adoption du CIUSSS de la Montérégie, par laquelle on m’apprenait l’identité de ma mère et de mon père. C’est à ce moment que j’ai appris que j’avais des frères et sœurs quelque part sur la planète. Comment procéder maintenant?

J’ai été mis en communication avec le CIUSSS du Centre du Québec et ils m’ont fait parvenir le formulaire pour faire ma demande de retrouvailles de fratrie. Un jour, durant une réunion, je reçois un appel téléphonique m’apprenant que l’un de mes demi-frères avait fait la même démarche que moi. Quel bonheur! Après une longue conversation avec l’intervenante afin de lui fournir des renseignements sur moi, lesquels lui permettrait de confirmer que la personne avec qui elle communiquait était la bonne et correspondait bien avec les informations inscrites au dossier, j’ai attendu une semaine ou deux. Après ce délai, elle m’a confirmé que l’autre personne qui faisait également des recherches correspondait bien aux informations et que nous étions demi-frères. Nous pouvions maintenant nous rencontrer selon la façon dont nous le voulions. 

Le lien qui nous unit est du côté maternel. Nous avons, en effet, la même mère. Notre première rencontre a eu lieu par un « vidéo clavardage » vers le 12 février 2020 et nous avons convenu de nous rencontrer, en personne, le 20 février, à Québec, pour un déjeuner. Une première rencontre très sympathique. Nous avons été très peu émotifs, mais nous étions heureux de pouvoir enfin nous rencontrer et partager de nos vies respectives. Depuis ce temps nous nous sommes revus à plusieurs reprises et nous gardons contact, presqu’à toutes les semaines, soit par « vidéo clavardage » ou par téléphone.

De mon côté, j’ai poursuivi mes recherches pour découvrir la fratrie du côté paternel, car mon père et ma mère n’étaient pas mariés. J’ai alors appris que j’avais deux demi-sœurs et deux demi-frères, mais le contact avec eux est plus difficile, leur père ne leur en ayant jamais fait mention. À tout le moins, quelques échanges ont été effectués. Je les laisse digérer cette nouvelle.

En continuant mes recherches sur les membres de ma famille maternelle, j’ai pu découvrir une foule d’informations. Un de ses frères et une de ses sœurs sont toujours vivants et nous tentons de les rencontrer. Je sais également où elle repose, ainsi que notre grand-père. 

Je tiens à remercier toutes les personnes qui m’ont aidé et fourni des documents facilitant ma recherche. Plusieurs personnes, membres du site A.É.R. (Adoption – Émotions – Retrouvailles) sur Facebook, ont contribué au succès de mes recherches. Un grand merci à tous. 

Je joins deux photos, dont une prise lors de notre première rencontre et une seconde lorsque nous nous sommes retrouvés sur la tombe de notre mère.

Notre première rencontre. 20 février 2020
Notre première rencontre. 20 février 2020

 

Sur la tombe de notre mère. 3 septembre 2021
Sur la tombe de notre mère. 3 septembre 2021

 

J’espère que ce petit résumé de mes démarches dans la quête de mes recherches va être utile pour toi et va pouvoir donner espoir à d’autres. Il ne faut pas lâcher dans vos démarches.

You want to do
a difference ?

Useful links
Always active
© 1996-2022 Mouvement Retrouvailles - All rights reserved | Website by TactikMedia
crossmenu