Devenir membre

Émission “Loin des yeux, Près du cœur” du 22 mars 2024, Céline Williamson, mère d’origine

Retour aux actualités

Découvrez le mouvement

Notre organisme
12 avril 2024

Émission “Loin des yeux, Près du cœur” du 12 avril 2024, Lise Émond, témoignage

Lire plus
11 avril 2024

RÉFORME DU DROIT DE LA FAMILLE (Projet de loi 2)

Lire plus
7 avril 2024

Émission “Loin des yeux, Près du cœur” du 5 avril 2024, Rachel Bluteau, adoptée

Lire plus
1 2 3 60

À nouveau et avec grand plaisir, Normay reçoit Céline Williamson, une mère d’origine qui a dû donner sa fille en adoption, au Québec, dans la période après-guerre. Comme plusieurs, il s’agissait d’une adoption forcée. Sa fille a été adoptée par un charmant couple du Québec, ceux-ci croyant que les parents étaient décédés dans un accident, selon les dires des autorités de l’époque. Sa fille a donc grandi pensant que ces deux parents étaient réellement décédés et qu’elle était donc orpheline avant son adoption.

 

Cependant, lorsque sa fille, rendue à l’université, a découvert l’histoire des adoptions de l’époque de sa naissance et des faussetés véhiculées pour faciliter l’abandon et l’adoption, elle se questionnait sur la véracité de son histoire. C’est donc à ce moment qu’elle a entrepris des démarches auprès des centres jeunesse. Céline avait, elle aussi, fait une demande auprès des autorités, mais lorsque la demande de sa fille a été traitée, on ne trouvait pas le dossier. Afin de pousser l’enquête, sa fille a dû verser une somme au centre jeunesse et, comme par hasard, le dossier a été rapidement retrouvé et placé au-dessus de la pile. L’intervenant a donc avisé sa fille qu’ils avaient trouvé sa mère. C’est en 2000 que Céline a été contactée et qu’une lettre lui a été transmise. Les retrouvailles se sont déroulées par la suite et Céline a pu également rencontrer les parents adoptifs de sa fille.

 

Céline mentionne que lorsqu’elle a pu voir les antécédents sociobiologiques que sa fille avait reçus, elle a constaté des iniquités et divergences à la vérité. Des questions et réponses étaient indiquées sur les documents, mais Céline n’aurait jamais répondu à de telles demandes…

 

Céline donne du temps à « Origins Canada », en Alberta. Elle mentionne que les dossiers d’adoption sont ouverts depuis 2004, et ce, au grand complet. L’Alberta n’étant pas sous le joug de la religion, l’information est devenue plus facilement accessible, comme dans d’autres provinces. Au Québec, la divulgation d’informations arrive au compte-gouttes. Elle peut constater que les mêmes traumatismes, sentiments, émotions et questionnements sont ressentis par les mères d’origine et la personne adoptée, que ce soit en Alberta, au Québec ou ailleurs. Il y a de belles et moins belles réussites, comme partout.

 

Sur la façon de présenter la loi au Québec, Céline trouve que les publicités font peut aux parents d’origine. On leur dit que leur identité sera révélée malgré qu’il y ait déjà un refus au dossier. Pour ces mères, ceci peut représenter une crainte d’être retrouvée et d’être jugée. Elle est heureuse de l’ouverture, mais elle considère qu’il faudrait mieux protéger et aider les parents d’origine dans une telle situation. D’une même voix, Normay et Céline mentionnent aux gens de ne pas contacter directement les parents lorsque leur identité sera connue. L’accompagnement est très important. Pour bien des mères, notamment, ce sera un choc, même si elles ont pensé à leur enfant toute leur vie. Les mères n’oublient pas, mais certaines restent prises dans ce temps-là. Il faut qu’elles aient le temps de travailler sur soi et d’apprivoiser la nouvelle situation.

 

 

Sur une note encourageante, Céline nous informe que la demande d’excuses officielles de la part du gouvernement fédéral envers les mères ayant fait partie de celles dont les adoptions ont été forcées, recommandées dans le rapport sénatorial « Honte à nous », en 2018, serait rendu sur le bureau du Premier ministre. Y aura-t-il des excuses officielles avant juin prochain? Ce serait un mois doublement intéressant!

 

Normay remercie chaleureusement Céline et lui promet qu’elles se reparleront à nouveau.

 

 

Important : Vous avez aimé cette émission? Vous aimeriez y participer? Si tel est le cas, vous pouvez contacter l’animatrice, Mme Normay St-Pierre, par courriel au : normay.stpierre@videotron.ca et elle se fera un plaisir de vous contacter. Les enregistrements se font par téléphone, normalement un soir de semaine. C’est un bel endroit pour lancer un avis de recherche et/ou partager votre histoire. Des personnes se sont retrouvées grâce à cette émission. Réservez rapidement!

 

Chanson (référence) « Le vol d’un ange » par Céline Dion : https://www.youtube.com/watch?v=yfrkl-PNapg

Loin des yeux, près du cœur : https://www.facebook.com/loin.mr.aer

Mouvement Retrouvailles : https://www.mouvement-retrouvailles.qc.ca

https://www.facebook.com/MouvementRetrouvaillesAdopteesNonAdopteesParents

 

Pour écouter votre émission : https://soundcloud.com/mouvement-retrouvailles/loin-des-yeux-pres-du-coeur-22-mars-2024-celine-williamson-mere-dorigine/s-0T4Q4LJbYIl?si=98e5ce94a6494facb225c6290be46d7f&utm_source=clipboard&utm_medium=text&utm_campaign=social_sharing

 

Vous souhaitez faire
la différence?

Liens utiles
Toujours actifs
© 1996-2024 Mouvement Retrouvailles - Tous droits réservés | Conception de site web par TactikMedia
crossmenu