Devenir membre

Émission “Loin des yeux, Près du cœur” du 15 avril 2022, Julie Labrosse, adoptée

Retour aux actualités

Découvrez le mouvement

Notre organisme
21 mai 2022

Forum - COCON Adoption Québec

Lire plus
21 mai 2022

Lettre ouverte - 20 mai 2022

Lire plus
21 mai 2022

Lettre ouverte - 9 mai 2022

Lire plus
1 2 3 25

En cette période de Pâques, Normay reçoit Julie Labrosse, une personne confiée à l’adoption, née à l`Hôpital de la Miséricorde de Montréal le 5 octobre 1967, laquelle nous livre son témoignage de retrouvailles et lance un avis pour la recherche de son père d’origine.

 

Après l’adoption des mesures législatives du projet de loi 113, Julie a entamé ses démarches. Ses parents adoptifs étant tous deux décédés, elle a décidé d’entreprendre cette aventure. Un an plus tard, elle reçoit un appel du Secrétariat à l’adoption internationale (SAI) l’informant que sa mère n’avait pas signer de refus sur la divulgation de son identité, mais qu’elle était décédée à 48 ans, en 1999, et qu’elle se nommait Lise Fortin. Elle a reçu également son identité d’origine, mais aucun nom pour le père, celui-ci n’étant pas identifié au dossier. Elle a donc trouvé l’avis de décès de sa mère et a pu identifier ses grands-parents maternels, tous deux décédés. Elle a constaté qu’elle avait été baptisée avec le prénom de sa grand-mère, Yvonne Irène Soucy. Elle a appris que sa mère s’était mariée et qu’elle avait un fils et une autre fille, lesquels elle a pu rencontrer. Ces derniers savaient que leur mère avait confié un garçon et une fille à l’adoption; elle leur avait confié son secret avant de mourir. Julie a été très bien accueillie. Mais, reste un frère à trouver!

 

Quelques temps plus tard, Julie reçoit un autre appel du SAI, l’informant qu’elle avait un frère et qu’ils pourraient être mis en contact. Julie connaissait son existence, ce qui a surpris l’intervenante du SAI.

 

Maintenant, elle aimerait bien trouver son père. Elle sait seulement qu’il avait 19 ans, mesurait 5’10’’, pesait 165 livres, cheveux blonds, yeux bleus, qui travaillait comme apprenti-ouvrier et qu’il venait de Hull. Il semble qu’il n’était pas au courant de la grossesse. Selon les dires d’une tante maternelle, si c’est celui qu’elle pense que sa sœur a fréquenté, dont elle a oublié le nom, il se serait marié en septembre 1967.

 

Avant de terminer, Julie et Normay reviennent un peu sur les raisons qui ont fait en sorte que Julie n’a fait ses démarches qu’après le décès de ses parents adoptifs. En explication, comme dans bien des cas, il s’agissait d’un conflit de loyauté. L’adopté est pris entre l’arbre et l’écorce et les parents craignent de perdre leur place dans le cœur de leur enfant. Julie, comme ses deux frères, ont toujours su qu’ils étaient adoptés, mais sa mère lui disait qu’elle en mourrait si elle tentait de chercher ses parents d’origine. Ses deux frères ont fait des démarches, lesquelles se sont soldées par des retrouvailles plus ou moins belles. En fait, ils ont trouvé des familles ayant des problèmes en santé mentale, ce qui aurait pu aider si le tout avait été connu auparavant. Il peut y avoir du bon et du mauvais lorsque des démarches de retrouvailles sont entamées. Même s’il est important d’aller au bout, il est bon de savoir les antécédents familiaux, mais on ne sait jamais ce que nous découvrirons. Il faut y penser.

 

Julie est bien heureuse d’avoir pu connaître sa mère via son frère et sa sœur. Ils lui disent qu’elle lui ressemble. Elle connaît son histoire. Tous se parlent régulièrement et un souper est à prévoir cet été. Elle se dit très choyée. Maintenant, espérons que le père sera trouvé.

 

Important : Vous avez aimé cette émission? Vous aimeriez y participer? Si tel est le cas, vous pouvez contacter l’animatrice, Mme Normay St-Pierre, par courriel au : normay.stpierre@videotron.ca et elle se fera un plaisir de vous contacter. Les enregistrements se font par téléphone, normalement un soir de semaine. C’est un bel endroit pour lancer un avis de recherche. Des personnes se sont retrouvées grâce à cette émission. Réservez rapidement!

 

Chanson (référence) « Je voudrais parler à mon père » par Céline Dion :  https://www.youtube.com/watch?v=_LTsjwiTN7w

Loin des yeux, près du cœur : https://www.facebook.com/loin.mr.aer

Mouvement Retrouvailles : https://www.mouvement-retrouvailles.qc.ca

https://www.facebook.com/MouvementRetrouvaillesAdopteesNonAdopteesParents

Pour écouter votre émission : https://soundcloud.com/mouvement-retrouvailles/loin-des-yeux-pres-du-coeur-15-avril-2022-julie-labrosse-adoptee/s-oDzJj0ZKmEo?utm_source=clipboard&utm_medium=text&utm_campaign=social_sharing

Vous souhaitez faire
la différence?

Liens utiles
Toujours actifs
© 1996-2022 Mouvement Retrouvailles - Tous droits réservés | Conception de site web par TactikMedia
crossmenu