Devenir membre

Émission “Loin des yeux, Près du cœur” - 26 mars 2021 - Mélanie Houle, adoptée (recherche sa soeur)

Retour aux actualités

Découvrez le mouvement

Notre organisme
23 février 2024

Émission “Loin des yeux, Près du cœur” du 23 février 2024, Martine Dalphond, fille d’une personne adoptée décédée

Lire plus
23 février 2024

Acte de naissance primitif / Jugement d'adoption

Lire plus
21 février 2024

Émission “Loin des yeux, Près du cœur” du 16 février 2024, Linda Daoust, adoptée

Lire plus
1 2 3 58

https://www.facebook.com/MouvementRetrouvaillesAdopteesNonAdopteesParents/posts/3783990415050815

Émission “Loin des yeux, Près du cœur” du 26 mars 2021 – Mélanie Houle, adoptée (recherche sa sœur)
Mélanie est née à l’Hôpital Sacré-Cœur de Montréal, quartier Ahunstic, le 3 mars 1978. Elle a été confiée à sa famille adoptive 3 jours plus tard. À l’âge de 16 ans, appuyé de ses parents adoptifs, elle a entrepris des démarches et a malheureusement appris que sa mère était décédée en novembre1979 à l’âge de 36 ans. Avec la Loi 113, elle a appris le nom de sa mère, Nicole Boismenu. De là, elle reprend les recherches et découvre qu’elle a une sœur, née à l’automne 1979, nommée Gabrielle Boismenu. Leur mère pesait 105 livres, mesurait 5 pieds et 3 pouces, avait les cheveux noirs, aimait le ski et le patin. On lance cet avis dans l’univers.
Merci à vous tous de nous suivre et de partager notre émission.
Bonne écoute.
Pour écouter votre émission : https://soundcloud.com/mouvement-retrouvailles/loin-des-yeux-pres-du-coeur-26-mars-2021-melanie-houle-adoptee-recherche-sa-soeur
N’hésitez pas à commenter et à partager!
RÉSUMÉ
Mélanie est née le 3 mars 1978 à l'Hôpital Sacré-Coeur de Montréal, dans le quartier Ahuntsic. Sa mère y était née et y résidait encore en appartement, lors de sa naissance. Elle a été confiée rapidement à sa famille adoptive soit le 6 mars 1978. Sa mère d'origine était âgée de 34 ans.
À l'âge de 16 ans, Mélanie a entrepris des recherches et a reçu des informations plutôt d'ordre physique. Elle a su, entre autres, que sa mère d'origine était décédée en novembre 1979, à 36 ans, soit 20 mois après sa naissance.
À l'adolescence, période charnière, elle se posait des questions sur son identité et donc, toute jeune, à ses 16 ans, elle se demandait à qui elle ressemblait et avait envie de retrouver. Sa mère adoptive l'a accompagnée, à l'époque, pour rencontrer une travailleuse sociale et c'est alors qu'elle a appris qu'elle ne pourrait pas obtenir de nom car sa mère était protégée par la loi de la confidentialité.
Elle avait reçu quelques caractéristiques physiques ainsi que ses goûts, ses intérêts, bref un profil de sa mère qui l'avait relativement comblée. C'était un début, qui l'avait calmée mais elle a laissé ses recherches en suspens dans sa vie d'adolescente et de jeune adulte.
Elle a pris un temps d'arrêt mais l'idée des recherches s'était quand même installée en elle. Avec la loi 113 en vigueur en juin 2018, elle a appris le nom de sa mère d'origine soit Nicole Boismenu.
Elle parlait de ses démarches avec ses enfants. Sa grande fille de 18 ans lui a fait penser que ce serait sans doute le bon temps de reprendre ses recherches compte tenu que sa mère avait accouché à 34 ans. Elle lui disait: « Si tu veux retrouver des tantes, des oncles, des grands-parents, il vaudrait mieux le faire bientôt avant que ces gens soient trop âgés ou même pire, peut-être décédés. »
Quand elle a reçu le nom de famille de sa mère d'origine, plutôt singulier, Boismenu (Nicole), sa quête est devenue alors plus importante et davantage pressante. Elle tentait de trouver de la famille quand elle a appris son nom de naissance soit Annie Boismenu. Via les réseaux sociaux, elle a retrouvé des cousins et avec l'aide de généalogistes-recherchistes qui veulent aider, on lui a envoyé des notices nécrologiques et elle a pu aussi communiquer avec une ex belle-soeur de sa mère d'origine. Celle-ci lui a révélé l'existence d'une petite soeur qui se nommait Gabrielle Boismenu née entre septembre et novembre 1979.
Elle a eu beaucoup d'intuition au cours de ses recherches mais, étrangement, avoir une soeur ne lui avait pas effleuré l'esprit. Maintenant qu'elle le sait, ça la tiraille et elle aimerait pouvoir la connaître.
Les cousins, la bel
le-soeur et un frère ont été bien généreux à son endroit, lui ont donné des nouvelles mais, pour eux, ils n'ont pas à chercher leurs histoires, leurs origines, leur fratrie, ils les connaissent déjà. Il reste donc Gabrielle à retrouver qui elle ne doit pas savoir qu'elle a de la fratrie.
Caractéristiques physiques de sa mère: 34 ans à sa naissance. Elle mesurait 5 pieds et 3 pouces, pesait 105 livres et avait les cheveux noirs.
Intérêts: Elle aimait la musique, le patinage et le ski.
Son père d'origine avait 29 ans, à sa naissance. Il était camionneur mais elle ne sait pas si Gabrielle et elle ont le même père.
Voilà, l'avis de recherche de Mélanie est lancé dans l'Univers. Nous lui souhaitons que celui-ci lui apporte la bonne nouvelle d'une rencontre probable éventuellement.

Vous souhaitez faire
la différence?

Liens utiles
Toujours actifs
© 1996-2024 Mouvement Retrouvailles - Tous droits réservés | Conception de site web par TactikMedia
crossmenu