Devenir membre

Émission “Loin des yeux, Près du cœur” - 23 avril 2021, Mélanie Villeneuve, recherche famille de son père

Retour aux actualités

Découvrez le mouvement

Notre organisme
21 janvier 2022

Émission “Loin des yeux, Près du cœur” du 21 janvier 2022 – François Dupuis, adopté

Lire plus
14 janvier 2022

Émission “Loin des yeux, Près du cœur” du 14 janvier 2022 – Sandra Ayotte, recherche son frère

Lire plus
8 novembre 2021

Projet de loi 2 sur la réforme de la famille

Lire plus
1 2 3 18

Émission “Loin des yeux, Près du cœur” du 23 avril 2021 – Mélanie Villeneuve, recherche famille de son père

Le père de Mélanie, Jean Villeneuve, est né le 23 septembre 1943 à l’Hôtel-Dieu St-Vallier de Chicoutimi, sous le nom de Joseph-Jean Larivière. Sa mère, Jeanne Fortin, avait 32 ans et était originaire du Lac St-Jean. Elle est décédée à 81 ans, donc possiblement en 1992. Le père avait 35 ans, originaire du Saguenay. M. Villeneuve a été adopté par une famille de Bagotville (La Baie).

Mélanie a fait de multiples recherches et a trouvé plusieurs réponses, mais n’a aucune confirmation pour l’instant. Écoutez bien l’émission pour tous les détails recueillis jusqu’à maintenant.

Bonne écoute et un grand merci à vous tous de nous suivre et de partager notre émission.

Pour écouter votre émission : https://soundcloud.com/mouvement-retrouvailles/loin-des-yeux-pres-du-coeur-23-avril-2021-melanie-villeneuve-recherche-famille-de-son-pere

N’hésitez pas à commenter et à partager!

https://www.facebook.com/MouvementRetrouvaillesAdopteesNonAdopteesParents/posts/3868559479927241

RÉSUMÉ

Mélanie recherche la famille d'origine de son père, Jean Villeneuve, qui est né le 23 septembre 1943 à l'Hôtel-Dieu St-Vallier de Chicoutimi, selon les antécédents sociobiologiques fournis par le Centre jeunesse. En 2004, une demande avait été placée au Centre jeunesse mais la loi 113 n'avait pas encore été votée et adoptée donc, elle n'avait pas eu d'informations sauf celles non nominatives.

Son père est né d'une grossesse à terme, en bonne condition. Il pesait 6 livres. Le 25 septembre 1943, il a été transféré à l'Orphelinat de Chicoutimi et a été baptisé au même endroit, le 25 septembre 1943, sous les prénoms de Joseph Jean.

Le 3 octobre 1943, il a été confié en adoption à ses grands-parents soit M. Joseph Albert Villeneuve et Mme Marie-Laure Rousseau, à Bagotville, La Baie, maintenant.

L'adoption, curieusement, ne s'est réalisée que le 14 septembre 1949, à la Cour supérieure du district de Chicoutimi alors que l'enfant était âgé de presque 6 ans. Elle a le numéro du jugement de la cour soit le numéro 38D. Elle a tenté des recherches sur Internet mais n'a rien trouvé compte tenu que ce document était peut-être trop vieux.

La mère d'origine de son père, Jeanne Fortin, était Québécoise, catholique, avait 32 ans lors de sa naissance et était originaire du Lac St-Jean. Née en 1911, elle serait décédée en 1992, âgée de 81 ans.

Le père d'origine de son père était Québécois, catholique et avait 35 ans, lors de sa naissance. Il était originaire du Saguenay.
Une nouvelle demande a été adressée au Centre jeunesse en avril 2019. Elle a reçu des informations sur l'identité des parents d'origine. Le nom de son père était Joseph Jean Larivière.

Elle a accédé ensuite aux données sur BAnQ. Elle a tapé Jeanne Fortin Larivière et a vu un avis de décès: Mme Jeanne Fortin est décédée à l'Hôtel-Dieu d'Alma, le 5 juillet 1992.

Jeanne Fortin a épousé en premières noces feu M. Roméo Larivière et en secondes noces M. Daniel Martel. Sur l'avis de décès, on peut retrouver les noms des enfants et des petits-enfants.

Mélanie s'est dit qu'elle chercherait sur Facebook mais elle ne trouvait rien, sans doute compte tenu des âges. Elle a fait des recoupements et a trouvé un M. Michel Larivière, originaire d'Alma, qui habitait Laval, né en 1936. Il est décédé le 1er mai 2020, à l'âge de 83 ans. Il était le fils de Roméo Larivière et de Jeanne Fortin. Son épouse, Monique Larouche, était aussi décédée. Mélanie s'est donc tournée vers ce nom afin de trouver d'autres informations.
Jeanne Fortin n'aurait eu que 3 enfants et aucun avec M. Daniel Martel. Le premier fils est né en 1936 et le deuxième, son père, en 1943 (pendant la guerre) donc, 7 ans plus tard, ce qui fait un grand écart entre les deux enfants, pour cette époque, et qui donne matière à réflexion. Elle a des informations importantes, a « fouillé » énormément mais maintenant, elle fait du sur place. En souhaitant que des Colombos d'Adoption, Émotions, Retrouvailles (A.É.R.) qui sont à l'écoute, puissent aider Mélanie en communiquant avec Normay.

Son père a un cancer du poumon, stade 3, très avancé, sous oxygène, en fin de vie. Cependant, il est très lucide et avant de quitter la terre, il aimerait bien avoir des réponses à ses questionnements, pour boucler une boucle avant son grand départ. Mélanie a aussi une procuration pour poursuivre les recherches post mortem.

Merci à Mme St-Pierre et merci à Mme Villeneuve pour son témoignage. Avec celui-ci, elle a pu donner aussi des idées à d'autres personnes pour entreprendre certaines pistes, dans leurs démarches. En souhaitant que quelqu'un connaisse cette histoire et/ou un membre de cette famille recherchée.

Partagez la page de l'émission en grand nombre et n'oubliez pas, s'il vous plaît, « Aidez-nous à vous aider. »

Merci à M. Jean-Paul L'Heureux pour la sonorisation et pour le partage de la pièce musicale « Mon village » interprétée par Paul Davis.

Merci aussi au Mouvement Retrouvailles, commanditaire de l’émission.
Si vous désirez participer à l'émission, écrivez directement à Mme Normay St-Pierre à l'adresse suivante: normay.stpierre@videotron.ca
Elle se fera un plaisir de vous contacter et de vous fixer un rendez-vous téléphonique. Vous n’avez donc pas à vous déplacer pour vous présenter en studio. Les enregistrements sont faits à 19h00.

Marthe Charest
Mère d’origine qui a retrouvé sa fille en 2003

Vous souhaitez faire
la différence?

Liens utiles
Toujours actifs
© 1996-2022 Mouvement Retrouvailles - Tous droits réservés | Conception de site web par TactikMedia
crossmenu