Devenir membre

Émission "Loin des yeux, Près du coeur" - 19 février 2021, Gabrielle Brisebois recherche son père

Retour aux actualités

Découvrez le mouvement

Notre organisme
27 juin 2022

Colloque annuel - 17 septembre 2022

Lire plus
27 juin 2022

Des mains tendues - Recherche de participant(e)s

Lire plus
23 juin 2022

Émission “Loin des yeux, Près du cœur” du 24 juin 2022, Caroline Fortin, Mouvement Retrouvailles - DERNIÈRE DE LA SAISON

Lire plus
1 2 3 29

Émission “Loin des yeux, Près du cœur” du 19 février – Gabrielle Brisebois, recherche père biologique

Une semaine avant l’enregistrement, Gabrielle parlait à Normay de sa démarche pour retrouver son père biologique, d’origine roumaine. Juste avant l’enregistrement, elle lui annonce le résultat de ses recherches. Grâce à une simple notification Facebook et quelques 500 partages, Gabrielle a pu reprendre contact avec son père d’origine. Elle raconte brièvement le tout et espère une rencontre bientôt, après la pandémie.

Merci à vous tous de nous suivre et de partager notre émission.

Bonne écoute.

Pour écouter votre émission : https://soundcloud.com/mouvement-retrouvailles/loin-des-yeux-pres-du-coeur-19-fevrier-2021-gabrielle-brisebois-recherche-son-pere
N’hésitez pas à commenter et à partager!

https://www.facebook.com/MouvementRetrouvaillesAdopteesNonAdopteesParents/posts/3685181838265007

RÉSUMÉ

Gabrielle a vécu avec sa mère d'origine et c'est elle qui lui a raconté son parcours de vie. Il était important, pour Gabrielle, de retrouver son père. Sa mère a pu l'aiguiller pour lui fournir certaines informations concernant celui-ci mais elle ne pouvait pas répondre à tous les questionnements que Gabrielle avait depuis qu'elle était toute jeune. Elle lui avait dit que son père était parti.
Sa mère a collaboré avec Gabrielle au cours de ses recherches. Sur Facebook, elle avait donné certains détails qui étaient inexacts, en fait, mais, de fil en aiguille, les informations sur son père d'origine se précisaient et ce, grâce à l'aide de la Communauté Moldave qui la soutenait dans ses démarches.

Une dame qui faisait son cours en enquêtes et investigations lui a proposé son aide et, ensemble, avec les réseaux sociaux, une dame l'a contactée via Facebook. Celle-ci l'a rejointe sans lui dire qu'elle connaissait personnellement son père. Elle lui a dit que quelqu'un lui fournirait des informations au sujet de son père. Gabrielle croyait que c'était une blague, ça semblait tellement surréaliste! Elle lui a alors dit qu'elle avait une amie qui connaissait l'épouse de son père.

La semaine dernière, Normay et Gabrielle se sont parlé et voilà donc, qu'une semaine plus tard, grâce à une simple notification, elle a retrouvé son père. Il y avait une cinquantaine de personnes qui lui ont donné un coup de main et à ce nombre, nous pouvons aussi rajouter au moins 500 partages Facebook.

Son père serait revenu de Roumanie et habiterait à Laval, présentement. Elle a eu ses coordonnées et alors, elle l'a contacté par téléphone et il n'y a pas eu de réponse à ses deux appels, malheureusement. Le lendemain, elle recompose le numéro de téléphone mais encore, en vain. Elle n'a pas laissé de message sur le répondeur car c'était une situation délicate qui demandait la confidentialité donc, elle a laissé les choses telles quelles, en toute sagesse.

On lui a ensuite suggéré de plutôt texter son père et de le rappeler pour vérifier qu'elle avait le bon numéro de téléphone. Une heure après, elle recevait son appel et c'était bel et bien son père! C'était très émouvant, incroyable!

Elle a été surprise, d'une certaine façon, de constater que son père était émotif compte tenu qu'il était parti. Elle croyait qu'il ne voulait rien savoir d'elle, qu'il ne serait pas intéressé à elle alors que c'est tout le contraire. Ce fut un choc, de part et d'autre, et son père ne l'avait pas oubliée. Ils vont continuer de communiquer par téléphone d'ici le moment où ils pourront se rencontrer, physiquement, après la pandémie.

La mère de Gabrielle a été mise au parfum de ses retrouvailles avec son père. Elle aurait cru que sa mère aurait été plutôt réticente à l'idée qu'elle le retrouve mais, au final, c'est elle qui l'a encouragée et même poussée à faire ses démarches-là. Elle a été surprise mais contente, à la fois, que Gabrielle reçoive l'appel de son père.

Il ne faut jamais désespérer! Au fond, son père était revenu de Roumanie et demeurait à Laval. Ils auront le temps d'apprendre à se connaître via leurs appels téléphoniques, la poussière aura eu aussi le temps de retomber, alors, tout sera pour le mieux quand ils pourront se rencontrer « pour vrai ».

Merci à Mme St-Pierre et merci à Mme Brisebois pour son témoignage inspirant, qui donne et/ou redonne espoir.

Partagez la page de l'émission en grand nombre et n'oubliez pas, s'il vous plaît, « Aidez-nous à vous aider. »

Merci à M. Jean-Paul L'Heureux pour la sonorisation et pour le partage de la pièce musicale « Parler à mon père ».

Merci aussi au Mouvement Retrouvailles, commanditaire de l’émission.

Il n'est plus possible de vous procurer le livre de Mme Normay St-Pierre écrit en collaboration avec Mme Pauline Gill, « Je vous ai tant cherchée » aux Éditions VLB. Vous pouvez sans doute le retrouver à votre Bibliothèque municipale.

Si vous désirez participer à l'émission, écrivez directement à Mme Normay St-Pierre à l'adresse suivante: normay.stpierre@videotron.ca

Elle se fera un plaisir de vous contacter et de vous fixer un rendez-vous téléphonique. Vous n’avez donc pas à vous déplacer pour vous présenter en studio. Les enregistrements sont faits à 19h00.

Marthe Charest
Mère d’origine qui a retrouvé sa fille en 2003

Vous souhaitez faire
la différence?

Liens utiles
Toujours actifs
© 1996-2022 Mouvement Retrouvailles - Tous droits réservés | Conception de site web par TactikMedia
crossmenu