Abonnez-vous à notre web radio sur soundcloud

  Abonnez-vous à notre chaîne YouTube


Émission “Loin des yeux, Près du coeur” - 8 décembre 2017 – Richard Levasseur, adopté Imprimer cette page

Partager

Émission “Loin des yeux, Près du coeur” du 8 décembre 2017 – Richard Levasseur, adopté
Normay reçoit Richard Levasseur, adopté, né le 28 novembre 1959 à l'Hôpital Miséricorde de Montréal. Son nom fictif est Jacques Michaud. Richard fait des recherches depuis des années, mais sa mère semble introuvable selon les informations au dossier. En écoutant l'émission, si vous croyez vous reconnaître, n'hésitez pas à contacter le Mouvement Retrouvailles.
Merci de partager.

Pour écouter votre émission :

N’hésitez pas à commenter et à partager!

RÉSUMÉ

M. Richard Levasseur est né le 28 novembre 1959, à l'Hôpital de la Miséricorde de Montréal. Il a été transféré à la Crèche d'Youville le 24 décembre 1959 où ses parents sont venus le chercher, pour l'adopter, à l'âge de 6 mois.

Sa mère aurait accouché du côté des enfants légitimes. Elle aurait payé comptant son accouchement alors que la plupart du temps, les « filles-mères » devaient souvent travailler quelques mois à la Miséricorde pour défrayer les frais de l'accouchement.

Sa mère d'origine avait une belle apparence, très soignée ainsi qu'une personnalité avenante. Après l'accouchement, une amie, bien mise, élégamment, est venue la chercher à l'hôpital.

Les premières démarches de M. Levasseur remontent à 1995 alors qu'il était âgé de 36 ans. La travailleuse sociale du Centre jeunesse lui aurait dit qu'il avait un dossier particulier en ce sens qu'on devait cacher à tout prix l'identité de son père biologique, pour le « protéger ».

Au moment de sa naissance, sa mère d'origine était une brunette aux yeux bleus, âgée de 18 ans. Elle était servante ou serveuse. Le père biologique de M. Levasseur était anglophone et aurait été livreur mais s'il avait vraiment pratiqué ce métier, aurait-on voulu taire son identité à tout prix? Ça laisse perplexe!

Sa mère est née dans une ville frontalière entre le Québec et l'Ontario. À la maison, il y avait son père et ses deux frères avec lesquels elle ne s'entendait pas bien et sa mère était décédée des suites d'une chute dans l'escalier familial. Compte tenu des problèmes familiaux, elle s'est rendue à Montréal où justement, elle aurait rencontré son père, livreur peut-être dans un restaurant. Dès qu'il a su qu'elle était enceinte, il l'a quittée.

Le nom de M. Levasseur, donné à la crèche ou par sa mère, Jacques Michaud, serait confirmé. Souvent, on donnait le prénom du saint du jour et le 28 novembre était le jour de la fête de la St-Jacques. La mère de M. Levasseur aurait pu être aussi servante chez des gens bien nantis.

En 1998, M. Levasseur a continué de cheminer, dans sa vie, mais il n'en demeure pas moins que le fait de ne pas connaître ses origines, son histoire, le troublait et le trouble encore. Sa quête identitaire le poursuit toujours mais pas d'une façon obsessive. Sa mère serait soit disant « introuvable ». Elle serait âgée de 76 ans.

Normay lui suggère de faire une relance avec son Centre jeunesse. Sa mère ayant plus de 70 ans, il a le droit d'appeler à tous les deux ans, pour savoir, à tout le moins, si elle est vivante ou non.

Dans certains déplacements, il appert que M. Levasseur aurait l'air d'avoir un sosie et il se demande donc s'il est possible qu'il soit jumeau. Si toutefois sa mère ou quiconque entendait l'émission ou si quelqu'un(e) était au courant de cette histoire, pourriez-vous communiquer avec le Mouvement Retrouvailles et sa présidente Mme Caroline Fortin, s'il vous plaît et là-bas, on pourra vous aiguiller adéquatement.

Merci à Normay, merci à M. Levasseur, bon succès dans ses démarches et merci à Jean-Paul pour le choix de sa pièce musicale « Une maman » interprétée par Noam .

Merci au Mouvement Retrouvailles pour la commandite de l’émission.

Il est possible de vous procurer le livre de Normay St-Pierre écrit en collaboration avec Pauline Gill, « Je vous ai tant cherchée » aux Éditions VLB.

Si vous désirez participer à l'émission, écrivez directement à Mme Normay St-Pierre à l'adresse suivante: normay.stpierre@videotron.ca Elle se fera un plaisir de vous contacter et de vous fixer un rendez-vous téléphonique. Vous n’avez donc pas à vous déplacer pour vous présenter en studio. Les enregistrements sont faits le mercredi soir, à 19h00.

À la semaine prochaine!

Marthe Charest

Mère d’origine qui a retrouvé sa fille en 2003


<< Retour


Mouvement Retrouvailles - adopté(e)s - non adopté(e)s - parents
Casier postal 47002
Lévis (Québec)
G6Z 2L3

Caroline Fortin, Présidente et coordonnatrice
Téléphone : 418 903 9960
Téléphone : 1 888 646 1060 (sans frais)
Télécopie : 418 834 9627

Téléchargez notre logo ou bannières

© 1996-2018 Mouvement Retrouvailles. Tous droits réservés, reproduction interdite.