Abonnez-vous à notre web radio sur soundcloud

  Abonnez-vous à notre chaîne YouTube


Émission "Loin des yeux, Près du coeur" - 27 avril 2017 Imprimer cette page

Partager

Émission “Loin des yeux, Près du coeur” du 27 avril 2017 – Caroline Fortin, Mouvement Retrouvailles

Normay reçoit Caroline Fortin, présidente et coordonnatrice provinciale du Mouvement Retrouvailles. Différents sujets sont traités, notamment la mise à jour des dossiers, les activités à venir, le colloque du 6 mai prochain, etc...

Pour écouter votre émission :

N’hésitez pas à partager

Premier segment: le suivi des dossiers au Mouvement Retrouvailles

En rapport avec le suivi des dossiers au Mouvement Retrouvailles, en tentant de faire des concordances, Mme Fortin s'est bien rendu compte que plusieurs dossiers étaient incomplets et n'ont pas eu de mise à jour, depuis plusieurs années. Donc, Mme Fortin, lance un appel à tous, très sérieusement, en vous faisant part qu'elle a besoin de VOUS pour VOUS aider.

Les gens qui ont adhéré au Mouvement Retrouvailles (MR) à ses débuts en 1983 ou par après, devraient contacter le MR et les informer, s'il y a lieu, de retrouvailles, s'il y a eu des résultats via les Centre jeunesse ou s'il y a eu des changements d'adresses et, en même temps, Mme Fortin pourrait en profiter pour faire la mise à jour de ces dossiers en envoyant de nouveaux formulaires à compléter, les autres des premières années du MR étant désuets. En répondant à son appel à tous, plusieurs dossiers pourraient être actifs. Dans plusieurs dossiers, le MR a très peu d'informations voire même pas d'antécédents sociobiologiques alors, c'est presque impossible de faire des concordances.

Au MR, de plus en plus de retrouvailles réussies sont en rapport avec la fratrie. Souvent, les frères et les soeurs ne connaissent pas la date de naissance exacte de la personne adoptée. Alors, s'il y a d'autres informations, il est possible de vérifier avec les antécédents sociobiologiques. S'il n'y en a pas au dossier, il ne peut pas y avoir de vérification de concordances car c'est trop flou. Avec des antécédents, il y a au moins des comparaisons qui peuvent s'effectuer. Des dossiers demeurent forcément en suspens car les personnes ne donnent pas signe de vie. S'ils ne font pas ces démarches avec le MR, peut-être aussi ne les font-elles pas avec leur Centre jeunesse. Mme Fortin a plusieurs dossiers en attente où elle tente de rejoindre des gens; ou elle n'a pas de retour d'appel ou elle n'arrive pas à localiser les personnes concernées alors que malheureusement, une concordance est là.

Depuis quelques années, les Centres jeunesse exigent un consentement de transmission d'informations, signé par le/la requérant(e) avec aussi une pièce d'identité. Mme Fortin prend une longueur d'avance en demandant ces documents dès l'ouverture du dossier pour éviter de devoir « courir » après les gens pour avoir ces informations si jamais il y a une concordance. Premièrement, pour ne pas leur créer de faux espoirs si la concordance est négative et deuxièmement, ça accélère les procédures lors d'une concordance en ayant déjà ces documents. Si Mme Fortin vous demande de collaborer avec elle et avec le Mouvement Retrouvailles (MR) pour mettre à jour vos dossiers, ce n'est pas un caprice mais c'est pour permettre à toutes et à tous d'avoir des concordances possibles, c'est très important.

Sur le site Internet du MR, dans la portion Avis de recherche, la base de données n'est pas complète. Si les gens ne sont pas revenus pour actualiser leurs informations, avant Internet, ils ne peuvent donc pas trouver. Avec une collaboration des recherchant(e)s, le MR pourrait offrir un meilleur service. C'est très dommage de ne pas communiquer vos nouvelles coordonnées car Mme Fortin est forcée d'aller voir sur Facebook, comparer avec les réseaux sociaux, sur Canada 411, sur Ancestry donc, c'est une perte de temps. Avec ce temps qui est perdu, elle pourrait accorder davantage de temps à des dossiers pour des retrouvailles éventuelles. Elle fait tous ces détours quand même mais ce serait plus simple et plus rapide si elle avait vos informations mises à jour. Ça pourrait l'aider, elle, et vous aider vous, également!

Deuxième segment: le colloque organisé par le Mouvement Retrouvailles

Un colloque d’une durée d’une journée, pour faire le point sur la situation au Québec, en ce qui a trait aux origines et aux lois québécoises sur l’adoption se déroulera le samedi, 6 mai 2017, au Club de Golf de Sherbrooke (Salon Leblanc), de 8h30 à 17h30.

De par nos invités conférenciers et témoignages, nous tenterons de voir où nous en sommes avec les origines au Québec. Quels sont les derniers développements du côté politique? Quels sont les outils mis à notre disposition pour trouver réponses à nos questions?

En avant-midi: M. Denis Beauregard, généalogiste émérite, concepteur de la base de données connue sous le nom de Généalogie des Français d’Amérique du Nord et pionnier sur Internet en recherche généalogique, viendra nous présenter sa conférence intitulée : « L’ADN pour retrouver sa famille biologique ».
En après-midi: Mme Caroline Fortin, fera une brève présentation sur le Mouvement Retrouvailles. Ensuite, elle privilégiera les questions, réponses, témoignages, suggestions, une forme de remue-méninges, bien appréciée, laissant cette portion de temps interactive.

En fin d'après-midi: Mme Pauline Gill, écrivaine et enseignante, passionnée d’histoire et soucieuse de sortir de l’anonymat nombre de bâtisseurs et de pionnières de chez nous, a fait du roman historique son principal champ d’activité. Elle viendra nous entretenir de « L’importance de connaître ses racines ».

Les gens partent toujours du colloque en ayant appris, reçu ou donné quelque chose, en ayant pu comprendre d'autres vécus et, par les témoignages, ils peuvent se rendre compte qu'il y a des situations semblables aux leurs, qu'il y a de belles retrouvailles, oui, mais que ce ne sont pas que des contes de fées. De cette façon, celles et ceux pour qui leur relation tire de l'aile, ne penseront pas que c'est de leur faute. Avec les réseaux sociaux, oui, il est possible d'échanger mais ça n'arrivera jamais à remplacer les « vraies » rencontres avec du « vrai » monde. Ces échanges redonnent espoir aussi en rechargeant les batteries des gens afin de continuer d'attendre des réponses du Centre jeunesse ou alors, pour même entreprendre des démarches.

Troisième segment: Varia

Les cafés-rencontres dans les différentes régions tirent à leur fin. Il reste le mercredi, 10 mai, à Québec, le vendredi, 19 mai, à Thetford et le vendredi, 2 juin, à St-Hubert. Il n'y a pas de cafés-rencontres pendant l'été.
Projet pour l'automne: L'émission « Des mains tendues », pourrait revenir à l'automne prochain (septembre-octobre) si le budget du Mouvement Retrouvailles est suffisant. Il y a eu une retrouvaille suite à cette émission. La même formule que l'an dernier serait reprise à savoir 4 avis de recherche par émission et le témoignage d’une personne concernée par l’adoption. En 2016-2017, il y a eu 6 émissions, à raison d'une par mois. Les émissions seraient encore animées par Normay St-Pierre et sa co-animatrice, Caroline Fortin, présidente et coordonnatrice du Mouvement Retrouvailles.

On y parlera d'adoption, bien sûr, de recherches et de retrouvailles. On y entendra des gens racontant leur histoire, leurs joies et leurs peines, leurs démarches, le post-retrouvailles et les informations d'ordre général.
24 personnes, adopté(e)s ou parents biologiques, à la recherche de leurs origines ou de leur enfant confié à l’adoption, seront choisies.
Si l’expérience vous intéresse, veuillez faire parvenir :
- votre brève histoire
- une photographie récente / une photographie d’enfance, si disponible
- vos coordonnées complètes
à Caroline Fortin, par courriel, à cfortin@mouvement-retrouvailles.qc.ca ou contactez-la par téléphone au 418-903-9960 ou 1-888-646-1060

Mme Fortin nous fait part qu'elle a envoyé le lien pour l'émission « Des mains tendues », à nos dirigeants (Ministre de la justice et compagnie) afin qu'ils prennent au moins une heure de leur temps pour écouter ce que vivent les personnes adoptées, pour être en mesure de comprendre davantage ce qu'elles vivent et d'être plus sensibles à leurs demandes, leur besoin de retrouver leurs origines, leurs quêtes d'identité qui n'est pas un caprice, quelque soit leur âge. Le feront-ils, aucune idée?! Il est important que des des changements s'opèrent et rapidement, avec la loi 113. S'ils consacrent du temps à visionner une émission avec du « vrai monde », ils pourraient se rendre compte que ce sont des gens d'un certain âge qui recherchent et attendent depuis longtemps pour connaître leur identité et pouvoir ainsi transmettre ces renseignements à leurs descendants.

Merci à Normay et merci à Caroline. Merci pour le soutien technique de Jean-Paul, le bras droit de Normay.

Finalement, merci au Mouvement Retrouvailles pour la commandite de l’émission. Si vous le désirez, vous pouvez vous procurer le livre de Normay St-Pierre, écrit en collaboration avec Pauline Gill, « Je vous ai tant cherchée » aux Éditions VLB.

À la semaine prochaine!
Marthe Charest
Mère d’origine qui a retrouvé sa fille en 2003

<< Retour


Mouvement Retrouvailles - adopté(e)s - non adopté(e)s - parents
Casier postal 47002
Lévis (Québec)
G6Z 2L3

Caroline Fortin, Présidente et coordonnatrice
Téléphone : 418 903 9960
Téléphone : 1 888 646 1060 (sans frais)
Télécopie : 418 834 9627

Téléchargez notre logo ou bannières

© 1996-2017 Mouvement Retrouvailles. Tous droits réservés, reproduction interdite.