Abonnez-vous à notre web radio sur soundcloud

  Abonnez-vous à notre chaîne YouTube


Émission "Loin des yeux, Près du coeur" - 16 février 2017 Imprimer cette page

Partager

Émission “Loin des yeux, Près du coeur” du 16 février 2017 – Mme Clara Maurin, soeur adoptive

Normay reçoit Mme Clara Maurin, soeur adoptive de Régis, né à la Miséricorde de Montréal le 25 mars 1956, sous le nom de Joseph Mario Lalonde. Madame Maurin place un avis de recherche pour la famille biologique de Régis qui cherche ses origines.

Pour écouter votre émission:

N’hésitez pas à partager

RÉSUMÉ

D'entrée de jeu, Normay nous parle des émissions « Des mains tendues » que Caroline Fortin et elle, grâce au Mouvement Retrouvailles, présentent. Il s'agit d'une série de six émissions, que l'on peut visionner sur le site officiel du Mouvement Retrouvailles ou sur la page Facebook du Mouvement Retrouvailles. Elles sont placées ensuite sur le canal Youtube de sorte qu'elles restent là et peuvent donc être vues sur une longue période de temps. La première émission étant le 15 novembre, les autres sont aussi placées également à la mi-mois donc, il reste celle du 15 mars et celle du 15 avril.

Mme Clara Maurin partage cet avis de recherche pour retrouver la famille biologique de Régis, son frère adoptif, qui recherche ses origines.

Régis est né à 9h50, le 25 mars 1956, à l'Hôpital de la Miséricorde de Montréal où il portait le nom de Joseph Mario Lalonde. Il pesait 4 livres et 1/2 et mesurait 17 pouces et 1/2. Ce fut une grossesse de 38 semaines et 1/2. L'accouchement fut difficile. Le travail a duré 14h55 malgré le petit poids de Régis. Il était cyanosé (bleuté), à la naissance. Il a été transféré par le curé Hector Allen qui s'occupait des enfants de la Société d'adoption de la Côte-Nord. Régis a été adopté à l'âge de 7 mois et était en bonne santé.
Sa mère d'origine avait 38 ans, à sa naissance. Elle était célibataire, de race blanche, de nationalité canadienne-française et catholique. Elle mesurait 5 pieds et 2 pouces et pesait 120 livres. Elle avait les cheveux châtains, les yeux bleus et était en bonne santé. Régis a aussi les yeux bleus. Elle parlait un peu l'anglais et semblait provenir d'un bon milieu familial. Elle était intelligente, réaliste et sensible. C'était une dame qui avait plusieurs intérêts variés dont le piano, le chant, la danse, la natation, la lecture, le cinéma, le dessin, la couture, la broderie etc. Son frère et sa belle-soeur étaient mariés, en bonne santé, et étaient au courant de la grossesse.
Son père d'origine avait 28 ans, à sa naissance. Il était célibataire, de race blanche, de nationalité canadienne-française et catholique. Il mesurait 5 pieds et 6 pouces et pesait 145 livres. Il avait les cheveux blonds et les yeux bleus. Il demeurait aux États-Unis et était de passage au Québec. Ils ne se sont fréquentés que pendant un mois, à la plage, et ne se sont plus jamais revus, par la suite.

Mme Clara a débuté ses recherches en 2007 mais, pour diverses circonstances, elle n'a pas pu continuer. Maintenant qu'elle est retraitée, elle a davantage de temps pour les recherches.

Leurs parents adoptifs avaient 8 enfants dont 5 filles et 3 garçons. Ils ont décidé, dans leur grande générosité, dans un beau geste d'amour, d'en adopter un autre, pour compléter la famille. Avec toutes ses soeurs, ce 9e « enfant-cadeau » a été bien choyé et câliné.

Régis manque de confiance en lui et ne se reconnaît pas en personne de sa famille. En effet, il ne leur ressemble pas. Il a les cheveux et les yeux pâles alors que les autres enfants ont tous les cheveux et les yeux foncés. Il vit un vide à l'intérieur de lui. Sa mère adoptive est décédée il y a 38 ans et son père,il y a 20 ans. Il a pris la relève en ayant soin de lui. Ses parents étaient ouverts et il a toujours su son statut d'adopté. Ce n'était pas caché; ils en parlaient librement. Régis le vivait très bien car il était aimé et entouré mais ça ne l'empêchait pas de se questionner, pour autant. À l'école, tout allait bien aussi. Il n'a pas subi d'intimidation ou d'insultes parce qu'il était adopté. Il était tranquille, sage, à son affaire. Il était désiré et bien accepté.

Mme Clara nous raconte une anecdote survenue au mariage de leur soeur aînée, à la salle des noces, alors que Régis avait 2 ans. Son père était tellement fier de lui qu'il l'avait placé debout sur la table d'honneur pour le présenter. Sa mère en était bien fière également, bien sûr.

Merci à Normay et bon succès dans les démarches de recherches de Mme Clara Maurin. Merci pour le soutien technique de Jean-Paul, le bras droit de Normay et merci aussi pour la pièce musicale qu'il a choisie: « Parler à mon père ».
Merci au Mouvement Retrouvailles pour la commandite de l’émission. Si vous le désirez, vous pouvez aussi vous procurer le livre de Normay St-Pierre, écrit en collaboration avec Pauline Gill, « Je vous ai tant cherchée » aux Éditions VLB.

À la semaine prochaine!

Mère d’origine qui a retrouvé sa fille en 2003
Marthe Charest

<< Retour


Mouvement Retrouvailles - adopté(e)s - non adopté(e)s - parents
Casier postal 47002
Lévis (Québec)
G6Z 2L3

Caroline Fortin, Présidente et coordonnatrice
Téléphone : 418 903 9960
Téléphone : 1 888 646 1060 (sans frais)
Télécopie : 418 834 9627

Téléchargez notre logo ou bannières

© 1996-2017 Mouvement Retrouvailles. Tous droits réservés, reproduction interdite.