Abonnez-vous à notre web radio sur soundcloud

  Abonnez-vous à notre chaîne YouTube


Émission "Loin des yeux, Près du coeur" - 22 décembre 2016 Imprimer cette page

Partager

Émission “Loin des yeux, Près du coeur” du 22 décembre 2016 – Mme Caroline Fortin

Pour cette avant-dernière émission de l'année 2016, Normay reçoit Caroline Fortin, présidente et coordonnatrice provinciale du Mouvement Retrouvailles. À elles deux, un petit tour d'horizon de l'année 2016 et, comme à l’habitude, un magnifique choix d’intermède musical.

Joyeuses fêtes à tous!

Pour écouter votre émission :

N’hésitez pas à partager

VOTRE RÉSUMÉ

Caroline et Normay font un tour d’horizon sur les avancées du Mouvement Retrouvailles, au cours de la dernière année.

Au Mouvement Retrouvailles, l’année 2016 en fut une productive à plusieurs niveaux. Les adhésions, les informations partagées et les retrouvailles ont augmenté. Ce fut l’une des meilleures années depuis fort longtemps. Il y a eu augmentation du volume des inscriptions. Plusieurs personnes sont en ‘’mode recherche’’et ce, au Québec, hors Québec et hors Canada.

Depuis la diffusion de Loin des yeux, près du coeur sur Soundcloud, dans Internet, plus de gens écoutent l’émission et la partagent davantage étant plus accessible. On peut donc supposer que son impact est plus positif qu’uniquement sur la radio AM, par exemple. Les histoires des gens se ressemblent de par leurs ressentis mais sont quand même différentes, de semaine en semaine.

Il y a eu un colloque, fort apprécié, qui s’est tenu à Lévis, en mai 2016, où il y a eu une bonne participation. Le colloque annuel du Mouvement Retrouvailles se déplace pour rejoindre le plus possible des gens ici et là au Québec. Le prochain colloque se tiendra à Sherbrooke, le 6 mai 2017 donc, dès maintenant, bloquez cette date à votre agenda.

Il y a eu aussi la tournée du Mouvement Retrouvailles effectuée dans les Bas St-Laurent et en Gaspésie, en août 2016. Au début de juin, il y en aura peut-être une autre en Abitibi ou dans la région de Gatineau. Le tout sera confirmé éventuellement. Il y aura peut-être aussi une rencontre de type café-rencontre dans la région de Lanaudière.

S’est ajoutée également l’émission ‘’Des mains tendues ‘’six, à raison d’une par mois du 15 novembre au 15 avril 2017, inclusivement. Il y a de bons commentaires constructifs et c’est une belle expérience.

En écoutant ces émissions sur la page Facebook du Mouvement Retrouvaille et/ou sur Youtube, la compréhension de ce qu’ont vécu et de ce que vivent les personnes adoptées et les mères d’origine, plus particulièrement, est plus grande alors dans la population en général. Il est très important de partager ces émissions, entre ami(e)s, qui demeurent sur Youtube. Plus elles sont visionnées et entendues, plus elles peuvent aider les gens qui viennent lancer leurs avis de recherche et témoigner de leurs parcours de vie, de leur histoire intime et parfois difficile à raconter. Ça prend beaucoup de courage aux participant(e)s!

On privilégie les échanges et l’écoute. Ce sont de belles histoires touchantes mais le sensationnalisme n’est pas au programme. Il n’a pas été question de faire un « show larmoyant »! C’est une belle équipe de gens expérimentés et touchés par le sujet.

Il était temps que le Mouvement Retrouvailles prenne sa place dans les médias sociaux. Ces émissions sont donc partagées à travers le monde. Les invité(e)s ont toujours 10-12 minutes de temps d’antenne pour livrer leur message, ce qu’ils n’auraient pas en télévision. De toute manière, avec la télé, les frais sont exorbitants à cause des commanditaires et ce n’est pas à la portée du Mouvement Retrouvailles.

Il y a eu aussi de grands pas en 2016, au niveau politique. Le 6 octobre dernier, il y a eu le dépôt du projet de loi 113. Depuis les débuts du Mouvement Retrouvailles en 1983, des demandes avaient été formulées mais peu de changements concrets avaient été faits en ce sens. Depuis la présidence de Mme Caroline Fortin, en 1996, 20 ans donc, il y a eu des consultations, des rencontres, des comités, des lettres, des rapports, des mémoires, des pétitions, des projets de loi déposés sans toutefois avoir été adoptés.

Concernant le projet de loi 113, le Mouvement Retrouvailles a des commentaires plutôt positifs, en général, bien que ce ne soit pas parfait. Une réforme des droits de la famille était attendue mais demeure imparfaite. Entre temps, malheureusement, des personnes adoptées comme des parents d’origine sont malades, inaptes ou alors décèdent. Mme Fortin a bon espoir que cette fois-ci, le projet de loi soit finalement adopté…

Il faut que ça bouge au gouvernement parce que des gens trouvent d’autres stratégies et se tournent, par exemple, vers les tests d’ADN, de par le monde, pour trouver les informations qu’ils recherchent, qui leur manquent.

La période des Fêtes amène toujours une certaine nostalgie pour les personnes adoptées, pour les mères d’origine, entre autres, mais chaque personne a une façon de voir et de vivre les choses. Il y a beaucoup d’émotivité dans l’air de par le fait que les réunions familiales, les réjouissances sont au menu, mais, ces mêmes personnes sont attristées par l’absence de l’être cher qui manque à leur table… Elles sont fébriles et songeuses, à la fois, mais une chose est primordiale c’est qu’elles puissent vivre de la joie et du bonheur avec leurs proches qui les entourent. Ils sont importants et il ne faut pas que les recherches tournent en obsession et, par conséquent, oublier ceux qui vivent à leurs côtés.

Celles et ceux qui ont vécu des retrouvailles ne vivent pas toujours des contes de fées donc, il est important de vivre le positif que l’on peut en retirer et tenter de repousser, le plus possible, les situations difficiles, particulièrement aux Fêtes.

Il faut comprendre que les êtres retrouvés avaient de la famille avant leurs retrouvailles et qu’il est donc probable que les 24, 25 décembre, ils ne soient pas avec nous. L’important est de pouvoir se retrouver à une date x, y ou z, au cours des Fêtes et de célébrer ensemble sans se sentir frustrés d’une façon personnelle si la famille adoptive est privilégiée, par exemple.

De part et d’autre, si les gens ne se sentent pas prêts à se rencontrer, au temps des Fêtes ou non, il faut respecter le rythme de chacun(e). Il faut s’écouter, ne pas brûler d’étapes et trouver un terrain d’entente.

Merci à Normay et merci à Mme Fortin pour toute l’aide qu’elles nous apportent.

Merci pour le soutien technique de Jean-Paul, le bras droit de Normay et merci aussi pour la pièce musicale qu'il a choisie: « Madame Adrienne » (Gilles Vigneault/Lynda Lemay).

Merci au Mouvement Retrouvailles pour la commandite de l’émission.

Si vous le désirez, vous pouvez aussi vous procurer le livre de Normay St-Pierre, écrit en collaboration avec Pauline Gill, « Je vous ai tant cherchée » aux Éditions VLB.

À la semaine prochaine!

Heureuses Fêtes à Normay, Caroline, Jean-Paul et aux auditrices et auditeurs!

Marthe Charest

Mère d’origine qui a retrouvé sa fille en 2003

<< Retour


Mouvement Retrouvailles - adopté(e)s - non adopté(e)s - parents
Casier postal 47002
Lévis (Québec)
G6Z 2L3

Caroline Fortin, Présidente et coordonnatrice
Téléphone : 418 903 9960
Téléphone : 1 888 646 1060 (sans frais)
Télécopie : 418 834 9627

Téléchargez notre logo ou bannières

© 1996-2017 Mouvement Retrouvailles. Tous droits réservés, reproduction interdite.