Abonnez-vous à notre web radio sur soundcloud

  Abonnez-vous à notre chaîne YouTube


Émission Loin des yeux, Près du coeur - 2 juin 2016 Imprimer cette page

Partager

Émission “Loin des yeux, Près du coeur” – 2 juin 2016

Normay St_Pierre reçoit M. André Noël, adopté, né le 7 décembre 1949 à l'Hôpital Ste-Marie de Trois-Rivières.

Vous écouter votre émission :

**********************

Résumé de votre émission « Loin des yeux, près du cœur » du 02 juin 2016
Invité: M. André Noël
CLIQUEZ sur le lien ci-dessous pour écouter l'émission:
https://soundcloud.com/…/loin-des-yeux-pres-du-coeur-2-juin…

M. André Noël est né le 7 décembre 1949, à l'Hôpital Ste-Marie de Trois-Rivières. Il a été adopté à l'âge de 9 mois.

M. Noël a entrepris des démarches de recherches en 1984 via les journaux régionaux et à différents autres endroits.

En 2000, par le biais des Services sociaux (Centre jeunesse, actuellement), on avait retracé sa mère et ils devaient se rencontrer, éventuellement. Elle ne pouvait le faire, à ce moment-là de sa vie, car elle était malade, selon ce qu'elle avait dit aux Services sociaux.

À sa naissance, sa mère d'origine avait 22 ans, pesait 129 livres et mesurait 5 pieds et 3 pouces. Elle était célibataire, Canadienne-française, catholique. Elle était brunette, provenait de la région 04 et avait une 6e année de scolarité. Elle était ouvrière.

À sa naissance, son père d'origine avait 26 ans et était veuf. Son nom apparaissait dans son dossier d'antécédents sociobiologiques. Il était dans les transports publics tout comme M. Noël l'est aujourd'hui.

En janvier 2016, il a fait une relance pour retrouver sa mère, dans son Centre jeunesse, et elle était décédée depuis 2000, à l'âge de 72 ans, des suites d'une leucémie chronique.

En mars 2016, M. Noël a recherché son père et, au Centre jeunesse, on lui aurait alors appris qu'il était décédé.

Il aurait apparemment des soeurs et des frères dont un plus vieux que lui de 2 ans mais ce n'est pas confirmé officiellement. Il aurait connu son statut d'adopté, en bas âge, étant dans un milieu assez ouvert. Il a eu de bons parents adoptifs et sa mère est décédée en 2013.

Il ressent un vide intérieur, cherche un morceau manquant et des ressemblances avec quelqu'un. Comme il le mentionnait, le fameux secret de polichinelle de la grossesse des mères d'origine était un faux serment car il s'est avéré, qu'au final, il y avait toujours quelqu'un, à quelque part, qui savait quelque chose. Il a précisé, dans son dossier, qu'il désirait rencontrer quiconque de sa famille biologique qui pourrait manifester le désir de le retrouver. Il faut le mentionner car ça ne se fait pas automatiquement, dans les dossiers.

Comme il aimerait avoir une photo, un nom, un bout d'histoire de sa mère, de son père, racontée par un membre de sa famille! C'est très important pour lui!
Il a tenté de faire des recoupements avec des dames de 72 ans décédées en 2000-2001, de leucémie. Il en a trouvé quelques unes, dans sa région, dont une qui aurait 5 enfants et les âges correspondraient à ceux de sa mère et de son père. C'est une avenue à explorer. Ce serait une bonne chose de se tourner vers le Mouvement Retrouvailles où il pourrait peut-être se faire aider dans son « aventure ».

À Trois-Rivières, il avait déjà rencontré une dame qui aurait accouché la veille de l'accouchement de sa mère soit le 6 décembre 1949, au même hôpital; ce serait bien s'il pouvait la revoir ou si elle pouvait se reconnaître via cette émission. Il a aussi effectué des recherches dans des cimetières du Québec.

Comme il travaille avec le public, sait-on jamais, il va peut-être rencontrer quelqu'un qui pourra le faire avancer dans ses recherches. Il aurait tellement aimé pouvoir serrer sa mère dans ses bras et lui dire merci de lui avoir donné la vie! Comme c'est irréalisable, si au moins un frère, une soeur, une tante ou un oncle pouvait lui raconter des pans de la vie de sa mère, ça lui ferait un grand plaisir. Il a fait beaucoup de recherches mais, avec des parents biologiques décédés, ce n'est pas évident de poursuivre ses recherches. Si quelqu'un reconnaît cette histoire, communiquez s'il vous plaît avec Mme Caroline Fortin du Mouvement Retrouvailles. Merci

Merci à Normay, merci à M. André Noël pour son entrevue et bon succès dans la poursuite de ses démarches. Merci pour le soutien technique de Jean-Paul, le bras droit de Normay, et merci aussi pour la plage musicale « Attendre » ( Céline Dion). Merci au Mouvement Retrouvailles pour la commandite de l'émission.

Vous pouvez aussi vous procurer le livre de Normay St-Pierre, écrit en collaboration avec Pauline Gill, «Je vous ai tant cherchée » aux Éditions VLB.

À la semaine prochaine!

Marthe Charest
Mère d'origine qui a retrouvé sa fille en 2003

<< Retour


Mouvement Retrouvailles - adopté(e)s - non adopté(e)s - parents
Casier postal 47002
Lévis (Québec)
G6Z 2L3

Caroline Fortin, Présidente et coordonnatrice
Téléphone : 418 903 9960
Téléphone : 1 888 646 1060 (sans frais)
Télécopie : 418 834 9627

Téléchargez notre logo ou bannières

© 1996-2017 Mouvement Retrouvailles. Tous droits réservés, reproduction interdite.