Abonnez-vous à notre web radio sur soundcloud

  Abonnez-vous à notre chaîne YouTube


Nouvelle émission - Loin des yeux, près du coeur - 18 février 2016 Imprimer cette page

Partager

Loin des yeux, Près du coeur - Votre émission du 18 février 2016

Mme Chantal Landry est à la recherche de son demi-frère né le 22 ou 23 octobre 2016 à l'hôpital de la Miséricorde de Montréal. Écoutez votre émission dès maintenant!




**************************

Votre résumé de l'émission :

Il y a deux ans, Mme Landry a appris, de la bouche d'une de ses tantes, qu'elle avait un demi-frère à Montréal, tout en parlant de l'émission de Claire Lamarche et des personnes adoptées. Il serait maintenant âgé de 55 ans et Chantal, de 47 ans.

Sa mère, Solange Arbour (famille Arbour de St-Quentin, au Nouveau-Brunswick) était enseignante à l'école de la Grande-Anse, au Nouveau-Brunswick. Elle est devenue enceinte au début de janvier 1960 et aux vacances de juin, elle a quitté l'école pour aller accoucher à l'Hôpital de la Miséricorde de Montréal. Elle aurait donné naissance à un fils le 22 ou le 23 octobre 1960, transféré ensuite à la Crèche d'Youville. Elle s'est inscrite sous son vrai nom de famille, Arbour, mais son prénom Patricia, était en fait un pseudonyme. Elle aurait laissé l'adresse de sa soeur sur la rue Paré, à St-Hubert.

Il n'y avait que la soeur de Solange, Liette, qui était au courant de sa grossesse. Lorsque Solange a accouché, un membre du personnel de l'Hôpital de la Miséricorde l'a avertie que sa soeur avait accouché d'un garçon et que la mère et l'enfant se portaient bien. Cet appel avait sans doute été fait à la demande de Solange Arbour pour prévenir sa soeur que tout allait bien, ça ne se faisait pas d'une façon automatique même si un numéro de téléphone était donné.
Mme Landry a fait des recherches pour retracer Mme Liette Arbour. Elle l'a retrouvée et a communiqué avec elle, récemment, alors qu'elle était âgée de 80 ans. Mme Landry lui aurait demandé si c'était vrai que sa soeur avait accouché d'un fils, à Montréal, et si le père s'appelait bien Valmond Landry. Elle lui a répondu oui mais était sous le choc croyant que ce secret, entre sa soeur et elle, ne serait jamais découvert et a aussitôt raccroché l'appareil et n'a plus jamais eu de contact avec elle.

Avant de décéder, Valmond Landry voulait confier un secret à l'aînée de ses filles, Chantal, mais celui-ci est décédé sans avoir eu le temps de le lui révéler. Elle suppose donc fortement que c'était l'annonce qu'elle avait un demi-frère mais sa tante l'avait précédé.

En 1982, âgé de 22 ans, Michel, le prénom que Solange voulait donner à son fils (changé sans doute s'il avait été adopté), a fait lui-même des recherches et en 1985 aussi sur la famille Arbour mais avec le pseudo de Patricia Arbour et non Solange, donc ses recherches au Nouveau-Brunswick se sont arrêtées.

Normay parle ensuite des différentes tribunes mises à la disposition des recherchant(e)s dont le livre des adoptés du Mouvement Retrouvailles (banque de données), les avis de recherches sur le site Adoption, Émotions, Retrouvailles (AÉR), placés par ordre chronologique (par années). Il y a aussi bien sûr l'émission Loin des yeux, près du coeur et sa page Facebook où les émissions des 10 dernières années sont regroupées (2006-2016). On peut retrouver des gens qui ont placé un avis, il y a quelques années, ou reconnaître des personnes à qui ont peut transmettre une information qu'on a lue.

Ayant 47 ans et son frère 55 ans, ils pourraient avoir une longue vie devant eux et, par conséquent, Mme Landry aimerait bien pouvoir le retrouver compte tenu que lui-même les recherchait aussi, par le passé.

Solange Arbour n'aurait pas eu d'autres garçons et se serait mariée à un policier, au Nunavut. Chantal a contacté une de ses filles et trouvait que c'était à elle de l'annoncer aux autres, si elle le jugeait approprié de le faire. Elle ne voulait pas bouleverser son père d'un âge plutôt avancé. Même si les liens sont bons avec la famille adoptive, il restera toujours qu'il y a un certain ''manque'', un morceau de puzzle et une histoire à laquelle on a retranché des chapitres.

Mme Landry, depuis qu'elle a su qu'elle avait un demi-frère, voudrait bien connaître son histoire, sa vie, ses ressemblances, ses études, ses parents, ce qu'il a fait de sa vie, le rencontrer et lui faire part de l'existence de ses demi-soeurs à Grande-Anse.

Il faut beaucoup de patience et ça devient difficile après plusieurs démarches entreprises. En même temps, elle poursuit sans doute le rêve de son père, ce qu'il aurait voulu, à savoir que ses deux enfants puissent se rencontrer.
Merci à Normay, à Chantal, à Jean-Paul (collaborateur) et au Mouvement Retrouvailles pour sa commandite. Merci pour la mélodie touchante de Maxime Le Forestier, Mon frère.

À la semaine prochaine!

Marthe Charest

<< Retour


Mouvement Retrouvailles - adopté(e)s - non adopté(e)s - parents
Casier postal 47002
Lévis (Québec)
G6Z 2L3

Caroline Fortin, Présidente et coordonnatrice
Téléphone : 418 903 9960
Téléphone : 1 888 646 1060 (sans frais)
Télécopie : 418 834 9627

Téléchargez notre logo ou bannières

© 1996-2017 Mouvement Retrouvailles. Tous droits réservés, reproduction interdite.