Abonnez-vous à notre web radio sur soundcloud

  Abonnez-vous à notre chaîne YouTube


Nouvelle émission - Loin des yeux, près du coeur - 6 février 2016 Imprimer cette page

Partager

Nouvelle émission - Abonnez-vous à notre nouvelle chaîne SoundClound - Placez-le dans vos favoris. Ce sera un rendez-vous hebdomadaire.






RÉSUMÉ DE L'ÉMISSION Loin des yeux, près du cœur du 6 février 2016

Invitée : Mme Caroline Fortin, présidente du Mouvement Retrouvailles

D'entrée de jeu, on nous apprend que l'émission Loin des yeux, près du cœur sera autonome et diffusée en « Sound Cloud » (« Nuage »). Elle sera produite par M. Jean-Paul L'Heureux, le collaborateur de Mme Normay St-Pierre depuis de nombreuses années et cette dernière en assurera encore l'animation. Le Mouvement Retrouvailles, pour sa part, en sera toujours le commanditaire et ce, jusqu'en juin prochain.

L'émission sera diffusée directement sur la page Facebook du Mouvement Retrouvailles (MR), sur le site du Mouvement Retrouvailles, sur la page Facebook du site Adoption, Émotions, Retrouvailles (AÉR) et sur la page Loin des yeux, près du cœur. Il sera facile de l'écouter et ce, au moment désiré, en cliquant sur le lien mis en ondes. Les émissions précédentes seront toujours disponibles et les résumés seront aussi accessibles, comme par le passé.

Merci à Normay, à Jean-Paul, à leurs invité(e)s et à Radio Mieux-être pour sa collaboration au cours des deux dernières années.

Dans un autre segment de l'émission, Mme Fortin nous informe qu'elle a placé un appel au cabinet de la ministre de la Justice, Mme Stéphanie Vallée. Elle est toujours en attente d'un retour d'appel.

Mme Fortin a écrit une lettre ouverte à Mme Vallée parue dans le journal Le Soleil et La Presse, expliquant que la postadoption était un dossier important et que depuis avril 2014, elle n'avait rien fait pour faire avancer les choses. C'est frustrant et décevant compte tenu que la majeure partie du travail (rencontres, comités, études etc.) avait été effectuée en 2012 et en 2013, dont le dépôt du Projet de loi mais toujours sans son adoption, qui est fort attendue depuis longtemps. C'est déplorable car, comme le mentionnait Mme Fortin, il s'agit de remettre à qui de droit son identité, ses origines en accordant l'accès aux informations nominatives contenues dans les dossiers d'adoption. L'inertie dans ce dossier prioritaire est déconcertante... pour demeurer poli(e)s, car entre temps, les parents d'origine et les personnes adoptées décèdent. Malheureusement, ce sont plusieurs beaux rendez-vous qui ont été manqués à cause du « syndrome de la tortue ».
http://www.lapresse.ca/le-soleil/opinions/201602/06/01-4948026-adoption-quattendez-vous-pour-agir.php

Par la suite, Mme Fortin nous fait part d'un Colloque (annuel) ayant pour thème « Les défis des post-retrouvailles » qui se tiendra samedi, le 14 mai 2016 à Lévis (Rive-Sud de Québec). Le choix des villes diffère, d'année en année, pour favoriser les gens dans diverses régions du Québec.

On croit souvent qu'après la première rencontre, les retrouvailles proprement dites, tout sera beau comme dans un conte de fée. Les parties retrouvées vivront heureuses et ne se quitteront plus. Pourtant, de nombreux enjeux nuisent à la création de liens.

Madame Lucie Bourdeau, détentrice d'une maîtrise en counseling pastoral individuel, psychologue, membre de l'Ordre des Psychologues du Québec et fondatrice de l’Association Familles au cœur québécois, viendra nous entretenir sur le sujet. Par son vécu et son intérêt pour le monde de l’adoption, elle nous offrira une conférence explorant les nombreux défis à relever pour vivre une relation durable et comment elle se développe dans le temps. Elle est également auteure du livre Les retrouvailles en adoption, une quête de soi (paru en octobre 2014).

Programme de la journée :
Arrivée à 13h00 et début de la conférence à 13h30

Les défis des post-retrouvailles sera un sujet très intéressant et d'autant plus qu'on l'aborde plutôt rarement. Pour le Mouvement Retrouvailles (MR), il s'agit de son mandat à savoir accompagner les gens dans les différentes étapes menant aux retrouvailles et même par la suite également. Mme Bourdeau est une bonne conférencière et vulgarisera donc ses conclusions en rapport avec des situations de post-retrouvailles difficiles qui sont déjà arrivées ou qui pourraient survenir avec les mères d'origine, les personnes adoptées ou avec les membres de la fratrie car, de plus en plus, les mères sont vieillissantes, décèdent et leurs enfants prennent la relève de leurs recherches entamées ou alors ils les débutent.

Pour faire suite à Mme Bourdeau, il y aura une pause-collation où les gens pourront échanger entre eux et poser des questions. On a retenu la formule ''remue-méninges'' de l'an dernier qui avait été bien appréciée par les participant(e)s.

Ensuite, un cocktail sera servi (17h30) et sera suivi par après d'un buffet chaud ou froid (18h30).

Soirée : 20h00
On soulignera le 15e anniversaire du site Adoption, Émotions, Retrouvailles (AÉR) fondé par Mme Lyne Perron. Il y aura également un volet plus festif avec des artistes invités. Le tout se terminera vers 23h00.

Pour plus d'informations en rapport avec le Colloque du 14 mai prochain, cliquez sur le lien ci-dessous.
http://www.mouvement-retrouvailles.qc.ca/fr/nouv_detail.asp?num=691

C'est donc une belle journée où les échanges, les informations, les questions et les contacts humains seront à l'honneur car c'est une des forces du Mouvement Retrouvailles à savoir être rassembleur. Les gens en sortiront grandis, enrichis, contents d'avoir eu des réponses à leurs questions et motivés à continuer ou à débuter leurs démarches de recherches. C'est donc une « vitamine » annuelle redonnant l'espoir et permettant aux participant(e)s de réaliser qu'ils ne sont pas seuls à vivre différents types d'émotions telles la peur de l'inconnu, l'impatience, la frustration, la colère, la déception, les inquiétudes en écoutant le vécu des autres qui ressemble, en fait, au leur, au final.

Par la suite, Mme Fortin a donné les étapes en rapport avec les démarches de recherches menant à des retrouvailles.

La demande de renseignements non-nominatifs :
Pour l'enfant qui recherche sa mère, il doit faire une demande de renseignements non-nominatifs (sommaire des antécédents sociobiologiques) au Centre jeunesse (CJ) de la région où il a été adopté. Ce document est un profil de sa mère biologique mais sans renseignements permettant de l'identifier par son nom.

Pour la mère qui recherche son enfant, elle doit faire une demande de renseignements non-nominatifs au Centre jeunesse (CJ) de la région où l'enfant a été confié pour adoption. Ce document est un profil sommaire de la famille d'adoption de l'enfant sans toutefois lui permettre d'identifier cette famille par un nom.

Six (6) à neuf (9) mois sont nécessaires avant la réception des antécédents sociobiologiques.

La localisation : Des recherches au Centre jeunesse (CJ) concerné sont effectuées pour localiser la mère ou l'enfant, selon le cas.
Le contact : Le Centre jeunesse (CJ) tente de contacter la personne recherchée pour l'informer du désir de retrouvailles. On doit alors l'avertir qu'il y a un délai d'attente considérable d'environ deux ans, du début à la fin du dossier, dépendamment de la grandeur du territoire ou alors du nombre de travailleuses sociales, à plein temps, à mi-temps ou une journée/semaine pour les dossiers du postadoption, ce qui ralentit par conséquent les procédures.

Pour le parent ou l'enfant, il doit écrire une lettre où il explique l'intérêt de connaître et de rencontrer quelque membre que ce soit de la famille qui se manifesterait car, s'il n'y a pas d'autorisation en ce sens, ça ne se fera pas automatiquement.

On peut envoyer des lettres par boîte postale ou via le Centre jeunesse (CJ) si on ne peut pas ou si on ne veut pas qu'elles soient acheminées à notre domicile, par souci de confidentialité. Des retrouvailles peuvent aussi être organisées, dans l'anonymat, si on ne veut pas mettre au courant de nos démarches, notre conjoint(e) ou nos enfants.

Après la demande de renseignements non-nominatifs au Centre jeunesse (CJ), il est très important de s'inscrire à la banque de données du Mouvement Retrouvailles MR), pour les recherchant(e)s. Elle compte 13 450 inscriptions, ce qui est considérable ! L'adhésion est importante car s'il y a une concordance dans la banque de données, le délai d'attente peut être réduit à quelques mois seulement. Le Mouvement Retrouvailles communique alors avec le Centre jeunesse (CJ) concerné, pour faire valider les informations mais il ne fait pas de recherches, à proprement parler, pour les mères, les enfants et la fratrie. Si les deux parties concernées sont inscrites au MR, les chances sont meilleures pour aboutir à une concordance.

Avec l'émission Loin des yeux, près du cœur, si on la partage dans Internet, les chances de retrouver peuvent augmenter aussi car il y a plus de visibilité. C'est une bouteille à la mer mais il faut saisir toutes les chances, les pistes, les opportunités, les trucs, les informations et les tribunes accessible pour nous aider. On peut se faire accompagner par des membres du Mouvement Retrouvailles (MR) lors des retrouvailles. Les accompagnants peuvent vous guider et vous soutenir lors de votre cheminement en ayant vécu les mêmes étapes et donc, en comprenant ce que vous ressentez. Les médias sociaux sont importants mais jamais ils ne remplaceront les contacts réels, humains, qui seront toujours privilégiés au MR.

Pour la première émission de l'année 2016, comme vous avez pu le constater, un tour d'horizon était au programme pour mentionner les différents services offerts par le MR, par les CJ, par les médias sociaux et par l'émission Loin des yeux, près du cœur, elle-même.

Bonne semaine et au plaisir !
Marthe Charest



<< Retour


Mouvement Retrouvailles - adopté(e)s - non adopté(e)s - parents
Casier postal 47002
Lévis (Québec)
G6Z 2L3

Caroline Fortin, Présidente et coordonnatrice
Téléphone : 418 903 9960
Téléphone : 1 888 646 1060 (sans frais)
Télécopie : 418 834 9627

Téléchargez notre logo ou bannières

© 1996-2017 Mouvement Retrouvailles. Tous droits réservés, reproduction interdite.