Abonnez-vous à notre web radio sur soundcloud

  Abonnez-vous à notre chaîne YouTube


Personnes adoptées : le dossier des reportés Imprimer cette page

Partager

Voici une copie de mon opinion diffusée sur Cyberbresse le 22 novembre 2011, suite à l'annonce du report du projet de loi modifiant les lois actuelles de l'adoption au Québec


En octobre 2009, la ministre de la Justice du Québec, Mme Kathleen Weil, déposait un avant-projet de loi modifiant certaines dispositions en matière d'adoption, d'autorité parentale et de confidentialité des dossiers d'adoption, pour les adoptions ayant lieu après une éventuelle mise en vigueur de la loi. Une commission parlementaire s'en est suivie où plusieurs interventions ont été faites par des individus, organismes et associations diverses et il en est ressorti, entre autres, que des dispositions importantes devaient être effectuées pour les adoptions du passé. En août 2010, M. Jean-Marc Fournier a repris le flambeau de ministre de la Justice et, depuis ce temps, le monde relié à l'adoption attend toujours le dépôt d'un projet de loi maintenant reporté jusqu'au printemps 2012.



Pourquoi tout ce temps d'attente avant le dépôt d'un projet de loi? Diverses raisons ont été énoncées, en passant par les nouveaux intervenants au dossier, l'attente d'un rapport des Premières Nations et maintenant un événement hors de leur contrôle, le jugement Soufiane, lequel traite de la kafala. N'importe quoi! Toute raison donnée leur semble bonne pour reporter les changements demandés depuis des décennies par le monde de l'adoption.




Que se passe-t-il au Québec? Pourquoi le gouvernement est-il si frileux de modifier ses lois? Pourquoi hésite-t-on pour reconnaître le droit à l'identité comme un droit légitime? Pourquoi vivre encore dans la noirceur d'une époque révolue? Pourquoi le «dossier des adoptés» demeure-t-il si loin dans les priorités gouvernementales? Devrons-nous l'appeler le «dossier des reportés»? Que font-ils de l'intérêt de l'enfant? Autant de questions sans réponse...



Plusieurs personnes rêvent de connaître leur identité et/ou de retrouver leurs parents biologiques ou enfant(s) confié(s) à l'adoption. Le temps file... la population vieillit... qu'attendent-ils?



Caroline Fortin, présidente

Mouvement Retrouvailles


<< Retour


Mouvement Retrouvailles - adopté(e)s - non adopté(e)s - parents
Casier postal 47002
Lévis (Québec)
G6Z 2L3

Caroline Fortin, Présidente et coordonnatrice
Téléphone : 418 903 9960
Téléphone : 1 888 646 1060 (sans frais)
Télécopie : 418 834 9627

Téléchargez notre logo ou bannières

© 1996-2017 Mouvement Retrouvailles. Tous droits réservés, reproduction interdite.