Abonnez-vous à notre web radio sur soundcloud

  Abonnez-vous à notre chaîne YouTube


La petite bottine blanche Imprimer cette page

Partager


Le 9 octobre dernier était l'anniversaire de Louis-Sylvain, fils de Eliette Marcella. Celle-ci se remémorait encore plus fort dans sa tête le souvenir d’une petite bottine blanche. Je vous relate ici ses explications :

 

La dernière fois où j’ai vu mon fils, il avait près de 4 mois et il était à la pouponnière de la crèche St-Vincent-de-Paul de Québec. Je lui avais déjà apporté des petites bottines blanches avec une petite sonnette dessus. Ce jour là, il les portait.

 

À un certain moment, alors qu’il n’y avait personne aux alentours et que celle qui s’occupait de mon bébé l’avait dans les bras pour mieux me le montrer, je l’ai suppliée d’entrouvrir la porte pour que je puisse le toucher. Après avoir bien vérifié que nous étions seules, elle s’est nerveusement rendue à mon désir mais.... une soeur passe… la jeune fille repousse vivement ma main et je n’ai pas eu le temps... ma caresse pour mon fils s’est perdue sur une petite bottine blanche qui est devenue infinie pour moi....

 

Après, je ne voyais presque plus rien, il y avait trop de larmes dans mon coeur et dans mes yeux. Mais, j’ai pourtant vu mon fils qui pleurait lorsqu’ìl a été recouché dans son lit, bien trop grand pour lui. Si petit, la tête retournée en arrière, il m’a suivi des yeux aussi longtemps qu’il a pu me voir le long de la vitrine de la pouponnière… il avait presque 4 mois. Je ne l’ai jamais revu.

 

Ses larmes, son regard et sa petite bottine blanche devenue infinie sont les derniers souvenirs que j’ai de lui, imprimés au fer rouge dans tout mon être...

 

Cet écrit composé en pensant si fort à lui, aidera peut-être les enfants adoptés à mieux comprendre l’amour d’une mère, de leur mère, même si la vie ne leur a pas permis de mieux se connaître...

 

ELIETTE MARCELLA qui attend toujours son fils

 

 

 

Ce fait relaté par Eliette a certainement été vécu par plusieurs mères déchirées de devoir confier leur enfant à l’adoption, bien malgré elles. Il faut que les personnes confiées à l’adoption se rappelle des pressions sociales de l’époque, des dominations religieuses et familiales et des fameux « quand dira-t-on&

<< Retour


Mouvement Retrouvailles - adopté(e)s - non adopté(e)s - parents
Casier postal 47002
Lévis (Québec)
G6Z 2L3

Caroline Fortin, Présidente et coordonnatrice
Téléphone : 418 903 9960
Téléphone : 1 888 646 1060 (sans frais)
Télécopie : 418 834 9627

Téléchargez notre logo ou bannières

© 1996-2017 Mouvement Retrouvailles. Tous droits réservés, reproduction interdite.