Abonnez-vous à notre web radio sur soundcloud

  Abonnez-vous à notre chaîne YouTube


Article tiré de Première Édition Imprimer cette page

Partager

Article tiré de Première Édition, du samedi 21 octobre 2006

Yanick Michaud, journaliste

 

Membre du Mouvement Retrouvailles

Thérèse Gagné veut connaître l'histoire de sa famille

 

L’ÎLE PERROT - Thérèse Gagné est l’une des 300,000 personnes au Québec à être victime d’une loi vieille de plus de 80 ans et désuète, qui lui empêche de connaître le nom de sa mère biologique, celle-ci étant décédée depuis plusieurs années maintenant.

 

« Je suis rendue à 66 ans et je considère avoir le droit de savoir. Dans toutes les autres provinces canadiennes, après le décès de la mère, on remet le dossier avec le nom de la mère biologique. Pourquoi n’y a-t-il qu’au Québec où c’est impossible de connaître notre histoire familiale, nos antécédents? C’est un droit fondamental et légitime pourtant », se demande Thérèse Gagné, membre du Groupe de personnes adoptées au Québec et du Mouvement Retrouvailles.

 

Elle juge que la décision de Québec de refuser ces informations, en raison du décès de la mère biologique est de la discrimination. « C’est un droit pour tous, sauf pour les personnes adoptées, surtout celle qui l’ont été entre 1920 et 1950. C’est très grave au niveau de la charte », juge celle qui a eu des problèmes de santé au cours de la dernière année et qui voudrait connaître son histoire avant de mourir.

 

DE L’AIDE D’YVON MARCOUX

 

La dame de l’Île Perrot, se rend de trois à cinq fois par semaine, manifester devant les bureaux d’Yvon Marcoux à Dorion. Elle n’entend pas lâcher prise avant que le député et ministre ne signe des papiers, lui donnant droit d’avoir son dossier complet. «&

<< Retour


Mouvement Retrouvailles - adopté(e)s - non adopté(e)s - parents
Casier postal 47002
Lévis (Québec)
G6Z 2L3

Caroline Fortin, Présidente et coordonnatrice
Téléphone : 418 903 9960
Téléphone : 1 888 646 1060 (sans frais)
Télécopie : 418 834 9627

Téléchargez notre logo ou bannières

© 1996-2018 Mouvement Retrouvailles. Tous droits réservés, reproduction interdite.