Abonnez-vous à notre web radio sur soundcloud

  Abonnez-vous à notre chaîne YouTube


Aidons aussi les parents adoptifs - à lire Imprimer cette page

Partager

Nous vous présentons ci-après le texte d’un livret paru en 1951, lequel était à lors vendu au coût de 0,15 $ aux parents adoptifs pour les aider dans la gestion des questionnements que pourrait avoir leur enfant adopté.  Vous remarquerez que ce texte aurait pu être publié en 2006, soit 55 ans plus tard, et il serait encore très à la mode du jour.


 


Merci à Lise de nous avoir fourni ce document.



Bonne lecture



_______________________________________________________

 









ARTHUR L. RAEJTMAN, Ph.D.

Directeur, Section de l’éducation spéciale

Université de Floride, Gaincsville



AIDONS AUSSI

LES

PARENTS ADOPTIFS



Extrait du périodique MENTAL HYGIENE, voL XXIII,

n° 3. Traduit et reproduit avec la permission du National Committee for Mental Hygiene, Inc New York.



LE CONSEIL CANADIEN DU BIEN.ÊTRE SOCIAL

245, rue Cooper

OTTAWA, Canada



PRIX: 15 sous 1951


_______________________________________________________




Aidons aussi les parents adoptifs



C’est le lot de la plupart des enfants adoptés d’ignorer tout de leur ascendance. À certaines époques de leur vie, cette carence de renseignements sur leurs antécédents familiaux les inquiète et les tourmente. C’est alors que l’enfant se tourne vers les seuls parents qu’il connaisse, et très souvent, ils découvrent qu’eux aussi sont aux abois: non seulement ne savent-ils pas à quoi s’en tenir à son sujet, mais ils ne peuvent l’aider à résoudre son problème.



Nul plus que le « parent-substitut» ne sent le besoin d’être préparé à sa tâche lorsque son enfant adoptif veut à tout prix des renseignements, que lui, le parent adoptif, en dépit de tout son amour, ne peut lui fournir, et qu’il désire même plus que l’enfant. Mais un homme averti en vaut deux; si donc les parents adoptifs savent la portée de cette période d’interrogation, ils seront en mesure de dire les mots qu’il faut et ils éviteront, et pour l’enfant et pour eux- mêmes, ces malaises et ces soucis inutiles. Si les parents adoptifs comprennent bien que ce sont là des questions toutes naturelles, et qu’à l’avance, ils se préparent tant du point de vue affectivité qu’information à répondre à ces questions, ni eux ni l’enfant ne seront indûment troubl&ea

<< Retour


Mouvement Retrouvailles - adopté(e)s - non adopté(e)s - parents
Casier postal 47002
Lévis (Québec)
G6Z 2L3

Caroline Fortin, Présidente et coordonnatrice
Téléphone : 418 903 9960
Téléphone : 1 888 646 1060 (sans frais)
Télécopie : 418 834 9627

Téléchargez notre logo ou bannières

© 1996-2017 Mouvement Retrouvailles. Tous droits réservés, reproduction interdite.