Abonnez-vous à notre web radio sur soundcloud

  Abonnez-vous à notre chaîne YouTube


Désir et attachement - Sujet de recherche Imprimer cette page

Partager

Le Mouvement Retrouvailles est toujours à l’affût de questions pertinentes concernant la problématique de l’adoption. Nous vous invitons à lire ce qui suit et, si la situation peut vous concerner, nous vous invitons à contacter la responsable d’une recherche bien particulière. Le sujet est plutôt délicat, mais véritable.

 

Au fil des ans, au Canada et ailleurs, le fait de ne pas connaître ses véritables origines suite à l’adoption, peut entraîner différentes situations, lesquelles nous n’avons réellement pas besoin de vous énumérer. Parmi celles-ci, l’attraction sexuelle génétique, sujet tabou et possiblement méconnu en ces termes, mais existant.  Notons que selon des études menées par Arthur Wolf , la proximité familiale engendrerait une inhibition de l’ attraction sexuelle génétique. Attirance au contraire ressentie dans 50 % des premières rencontres entre enfants adoptés et parents biologiques, qui tombent littéralement amoureux.

 

Mme Marie-Line Bretin, auteure de Cours de philosophie chez Vuibert et professeure agrégée de philosophie en classes terminales (Guéret, Creuse), voit dans ce que les Anglo-saxons appellent le G.S.A. (Genetic Sexual Attraction), une expérience humaine très importante pour la question des relations entre désir et attachement qui est son sujet actuel de recherche. 

 

Le G.S.A., mis en lumière par Barbara Gonyo, auteur de "The Forbidden Love", est une sorte de coup de foudre à la puissance quasi irrésistible, qu'éprouvent parfois les uns pour les autres les membres d'une même famille biologique, soit alors qu'ils ignorent être de la même famille biologique, soit que, bien qu'ils se sachent frère et sœur ou parent et enfant, des années de séparation  sans aucun contact entre eux par suite d'adoption,  les ont  rendus étrangers  et, de ce fait accessibles  et même parfois cruellement réceptifs au désir sexuel que l'attachement rend au contraire impossible entre eux, et  cela malgré leur propre prévention à l'égard de ce qui pourrait sembler une forme d'inceste.

 

Marie-Line Bretin s'adresse donc directement à ceux qui auraient éprouvé quelque chose de cet ordre là :

 

"Si vous êtes des membres d'une même  famille biologique  qui se sont retrouvés en étant inconnus les uns aux autres et si vous avez ressenti un attrait sexuel puissant pour l'un des  membres retrouvés de votre famille biologique, et que vous acceptez de lui faire part de votre expérience (le plus strict respect de l'anonymat sera bien évidemment respecté), cela pourrait l'aider à mieux cerner son sujet d’étude, car les retrouvailles entre membres étrangers d'une même famille biologique semblent bien au carrefour des questions du désir et de l'attachement.

 

Vous pouvez la contacter par courriel à : marie.line.bretin@club-internet.fr

 

Merci infiniment pour votre aide. 

 

Autres références :



<< Retour


Mouvement Retrouvailles - adopté(e)s - non adopté(e)s - parents
Casier postal 47002
Lévis (Québec)
G6Z 2L3

Caroline Fortin, Présidente et coordonnatrice
Téléphone : 418 903 9960
Téléphone : 1 888 646 1060 (sans frais)
Télécopie : 418 834 9627

Téléchargez notre logo ou bannières

© 1996-2017 Mouvement Retrouvailles. Tous droits réservés, reproduction interdite.